coup


coup
COUP. s. mas. Impression que fait un corps sur un autre en le frappant, le perçant, le divisant, etc. Grand coup. Petit coup. Rude coup. Coup léger. Coup pesant. La force, la pesanteur du coup. Coup qui entre bien avant. Coup de poing. Coup de pied. Coup de cognée, de hache, de marteau. Coup de pierre, d'épée, de sabre, de poignard, de lance, de pique, de flèche, de hallebarde. Il a reçu un coup de fusil, de mousquet, de pistolet. Il a eu le bras emporté d'un coup de canon. Coup de bec. Coup de dent. Coup de griffe. Coup de pate. Coup de coude. Coup de bâton. Coup de gaule. Coup d'éperon. Coup de fouet. Coup de barre. Coup de rasoir. Coup de lancette, de bistouri. Coup de fleuret. Coup d'estramaçon, de pointe. Coup de foudre. Coup de vent. Donner, frapper, porter, alonger un coup. Recevoir un coup. Détourner un coup. Parer, esquiver un coup. Il s'est donné un grand coup contre la muraille, contre un arbre. Cela fut abattu à coups de marteau, de cognée, etc. Il fut abattu, terrassé d'un coup. Il eut un coup dans le bras, sur la tête, etc. Coup mortel. Coup favorable, Coup dans les chairs. Coup qui ne fait qu'effleurer la peau. Le coup de la mort. On lui a donné cent coups après sa mort. Charger de coups. Assommer de coups. Rouer de coups. Il tira sur lui, mais il manqua son coup. Aller aux coups.Coup, se prend aussi pour La marque des coups qu'on a reçus. Il est tout couvert, tout percé de coups. Il a tant de coups sur lui, sur son corps.Coup orbe. Voyez Orbe.
f♛/b] On appelle Coup de feu, La blessure faite par une arme à feu.
[b]f♛/b] On dit popul. d'Un homme qui a été battu, qu'Il a été le plus fort, qu'il a porté les coups.
[b]f♛/b] On appelle Coup dans l'eau, coup d'épée dans l'eau, Une action, un effort inutile.
[b]f♛/b] On dit, Sans coup férir, pour dire, Sans se battre, sans tirer aucun coup. On a pris cette place sans coup férir.
[b]f♛/b] On appelle figurément et familièrement, Un coup de bec, un coup de dent, un coup de langue, Une medisance, une raillerie piquante, etc. Cet homme est dangereux, incommode dans le commerce, il donne toujours des coups de bec, des coups de dent, des coups de langue.
[b]f♛/b] On appelle Coup de grâce, Le dernier coup que l'executeur donne à un patient, afin qu'il ne languisse pas davantage;
[b]f♛/b] Et figurém. Le dernier coup qu'on porte à quelqu'un, pour achever de le perdre.
[b]f♛/b] On dit, Frapper les grands coups dans une affaire, pour dire, Employer les moyens sûrs et décisifs.
[b]f♛/b] On appelle Coup de sang, L'épanchement qui se fait dans le cerveau par la rupture subite de quelques vaisseaux sanguins.[b]Coup fourré, se dit dans l'Escrime, Quand chacun des deux hommes qui se battent donne un coup et en reçoit un autre en même temps.
f♛/b] On dit figurément et familièrement, Porter un coup fourré, pour dire, Rendre en secret un mauvais office à quelqu'un.
[b]f♛/b] On dit figurément, Détourner le coup, rompre un coup, pour dire, Empêcher qu'une chose préjudiciable ne se fasse.
[b]f♛/b] On dit aussi figurément, Faire son coup, manquer son coup, pour dire, Réussir, ou ne pas réussir dans son entreprise, exécuter ou ne pas exécuter son dessein. (Il s'emploie plus ordinairement en mauvaise part); et, Rabattre les coups, pour dire, Adoucir une affaire, apaiser les esprits, empêcher qu'ils ne s'aigrissent.
[b]f♛/b] On dit aussi: Un coup de peigne. Un coup de pinceau. Un coup d'oeil. Un coup de plume. Un coup d'archet. Un coup de sifflet. Un coup de gouvernail.
[b]f♛/b] On appelle Coup de main, à la guerre, Une attaque subite, imprévue, et qui réussit.
[b]f♛/b] On dit aussi, qu'Une Place a été prise d'un coup de main, pour dire, qu'Elle a été prise sans canon. Cette Place ne craint point les coups de main, elle est à l'abri d'un coup de main.[b]Coup, se dit encore De la décharge et du bruit que font les armes à feu lorsqu'on les tire. Les Forteresses saluent l'Etendart Royal de tant de coups de canon, etc. A l'entrée d'un tel Prince, on fit une salve de cent coups de canon, et de dix mille coups de mousquet.
f♛/b] On appelle Coup, La charge d'une arme à feu. Les soldats avoient chacun dix coups à tirer.
[b]f♛/b] On appelle Coup de tonnerre, Le bruit qui accompagne ou suit un éclair; et on dit, qu'Un homme a été tué d'un coup de tonnerre, d'un coup de foudre, pour dire, qu'Il a été tué du tonnerre.
[b]f♛/b] On dit, par ironie, d'Une personne qui divulgue tout ce qu'elle fait, qu'Elle est secrète comme un coup de tonnerre, comme un coup de canon. Il est du style familier.
[b]f♛/b] On appelle Coup de partance, Le coup de canon qu'on tire quand une flotte ou un vaisseau part. À la pointe du jour on tira le coup de partance.
[b]f♛/b] On dit, Tirer à coup perdu, pour dire, Tirer sans viser à aucun but certain.[b]Coup de filet. C'est le jet du filet dans l'eau, pour prendre du poisson. Il a pris tout ce poisson-là d'un coup de filet. Bon coup de filet. Malheureux coup de filet. Acheter un coup de filet.
f♛/b] On dit figurément, lorsqu'on a enveloppé et pris plusieurs voleurs, ou plusieurs ennemis tout à la fois, qu'On les a pris d'un coup de filet.
[b]f♛/b] On dit figurément, Coup de marteau, coup de cloche, pour dire, Son de la cloche, de l'horloge. Dépendez-vous de l'heure, êtes-vous sujet à un coup de marteau, à un coup de cloche?[b]Coup, se dit encore De certaines manières de jouer, et de certaines rencontres qui se font dans le jeu. Ainsi on dit à la Paume: Coup d'arrière-main. Coup coupé. Coup de grille, de dedans. Coup d'ais. Et dans tous les jeux: Coup de bonheur. Coup de malheur. Coup de partie. Il a un coup sûr.
f♛/b] On appelle figurément, Un coup de partie, Un coup important qui décide du succès d'une grande affaire. En arrêtant les séditieux, on a fait un coup de partie.
[b]f♛/b] On dit proverbialement et figurément d'Une chose qu'on a faite, qui vaut bien la peine qu'on y a prise, que Le coup vaut la balle, que le coup vaut l'argent.
[b]f♛/b] On appelle aussi, Coup de fortune, coup de bonheur, coup de malheur, coup d'aventure, coup de hasard, Un événement extraordinaire et imprévu.[b]Coup, se dit aussi quelquefois d'Un mouvement impétueux, comme du vent qui souffle sur la mer, d'une tempête. Coup de vent. Coup de tempête. Un coup de mer écarta leurs vaisseaux, les jeta, les poussa sur les côtes.Coup de Soleil. Il se dit de l'impression violente et quelquefois mortelle, que le grand soleil fait en certaines circonstances sur ceux qui s'y trouvent exposés.Coup, se dit aussi Des actions humaines. Grand coup. Beau coup. Coup important, d'importance. Heureux coup. Coup imprévu. Voilà un coup d'étourdi, un coup de mal-habile homme. C'est un coup de désespoir. C'est un méchant coup. Un mauvais coup. Il a fait là un mauvais coup, de mauvais coups. Si on le pousse à bout, il fera un coup de sa main. Coup hardi, déterminé, méchant. Il a fait ce coup-là de sa tête, sans prendre conseil de personne. Ce sont-là de vos coups.
f♛/b] On appelle Coup du ciel, coup d'enhaut, coup de la Providence, Quelque événement merveilleux qu'on ne devoit pas attendre naturellement.
[b]f♛/b] On appelle Coup d'ami, Un service qu'on rend à son ami dans une occasion fort importante; Coup de maître, Un coup d'habile homme; Coup d'État, Un coup utile au bien de l'État; et Coup de tête, Un coup d'un grand jugement.
[b]f♛/b] Coup de tête, se dit aussi d'Une action étourdie; et l'on dit souvent, Un coup de sa tête, dans ce dernier sens.
[b]f♛/b] On appelle figurément, Coup d'État, coup de partie, Une action qui décide du succès d'une grande affaire.
[b]f♛/b] On dit proverbialement, et par allusion au duel où Jarnac tua La Châtaigneraie par un coup imprévu, Il lui a donné un coup de jarnac, le coup de jarnac, pour dire, Il lui a fait un mauvais tour auquel il ne s'attendoit pas, et qui l'a mis en très-mauvais état, qui l'a ruiné, qui a détruit sa fortune. Il s'entend toujours en mauvaise part.
[b]f♛/b] On appelle Coup d'essai, La premiere action, le premier ouvrage par lequel on donne des marques de ce qu'on est capable de faire.
[b]f♛/b] On dit figurément et familièrement, Cet homme a un coup de hache, pour dire, qu'Il a un grain de flie.
[b]f♛/b] On dit figurément, Un coup de foudre, un coup de massue, pour signifier Quelque événement imprévu, étonnant, accablant, etc. Cette nouvelle a été pour lui un coup de foudre, un coup de massue. La réprimande, les menaces qu'on lui fit, furent pour lui un coup de massue.[b]Coup de Théâtre, se dit d'Un changement subit de décorations, ou d'une scène à laquelle on ne s'attend pas. On dit aussi au figuré, Son arrivée a été un coup de théâtre. Voyez Théâtre.
f♛/b] On dit encore, Coup de théâtre, coup imprévu, pour dire, Un événement inattendu qui change tout-à-coup la situation des personnages, soit en bien, soit en mal.
[b]f♛/b] On dit proverbialement et figurément, Faire d'une pierre deux coups, pour dire, Venir à bout de deux choses par un seul moyen.
[b]f♛/b] On dit, qu'Une chose porte coup, pour dire, qu'Elle tire à conséquence.[b]Coup, signifie aussi Une fois. Un coup, deux coups, trois coups, etc. Le premier, le second, le troisième coup, etc. Je lui pardonne pour le coup. Pour ce couplà. C'est assez pour ce coup, pour un coup. Boire un coup, deux coups. Un coup de vin. Ce qui ne se peut faire en un coup se fait en deux. C'est à ce coup, etc. Je vous le donne en trois coups. Il a encore trois coups à jouer.
f♛/b] On dit, Boire à petits coups, pour dire, Boire en petite quantité a chaque fois; Boire un grand coup, pour dire, Boire beaucoup en une seule fois.
[b]f♛/b] On appelle Coups de dés, Les différentes combinaisons que les dés peuvent faire. Il a fait un beau coup de dés. Il a trois coups de dés contre lui.
[b]f♛/b] On dit dans plusieurs jeux, Rompre le coup, pour dire, Rendre le coup nul.
[b]f♛/b] On le dit aussi figurém. pour dire, Empêcher l'exécution d'un projet.
[b]f♛/b] Au jeu du Trictrac, on dit, Coup et dés, pour dire, que La primauté appartiendra à celui qui amenera le dé le plus fort dans le trictrac.[b]Coup, est encore d'usage dans plusieurs phrases. On dit, Donner un coup de peigne à sa perruque, pour dire, La peigner légèrement; Il n'y a plus qu'un coup de pinceau à donner à ce tableau, pour dire, qu'Il n'y a presque plus rien à faire pour le finir; Donnez un coup d'oeil sur cet ouvrage, pour dire, Jetez-y les yeux.
f♛/b] On dit, Cette maison plaît au premier coup d'oeil, pour dire, que Son premier aspect fait plaisir; Le coup d'oeil d'une terrasse est charmant, pour dire, qu'On découvre de là une vue agréable; Ce Général a le coup d'oeil excellent, pour dire, qu'Il connoît d'abord tout l'avantage qu'il peut tirer de la situation des lieux, et de la disposition ou des mouvemens de l'ennemi.
[b]f♛/b] On dit aussi dans le style familier, Donner un coup de chapeau, pour dire, Saluer. Cela ne vous coûtera qu'un coup de chapeau.
[b]f♛/b] On dit aussi de même, Il n'y a qu'un coup de pied jusqu'à un certain endroit, pour dire, qu'On y peut aller en peu de temps. Donnez un coup de pied jusques-là.[b]Coup du roi, et coup sec, sont des termes du jeu de Billard.Tout à coup. adv. Soudainement, en un moment. Cette maison est tombée tout à coup. Ce mal l'a pris tout à coup, comme il y pensoit le moins.Tout d'un coup. adv. Tout en une fois. Il gagna mille écus tout d'un coup. Il fit s2 fortune tout d'un coup.À coup sûr. adverb. Certainement. Vous me trouverez à coup sûr.Coup sur coup. adv. Immédiatement l'un après l'autre. Il lui a envoyé deux Courriers coup sur coup. Il lui est survenu je ne sais combien de malheurs coup sur coup. Il a eu trois maladies coup sur coup.Après coup. adverb. Trop tard, et après qu'un chose est faite, est arrivée. Vous voulez produire des pièces quand votre proces est jugé, c'est après coup.À tous coups. adv. À tous propos, souvent. Il vient à tous coups me quereller. Il tomboit à tous coups.Pour le coup, à ce coup. adverb. Pour cette fois-ci. Pour le coup, pour ce coup-ci, il ne m'échappera pas. On dit aussi, À ce coup, dans ce sens-là.Encore un coup. adv. Encore une fois. Il s'emploie principalement lorsqu'on répète avec vivacité ce qu'on a déjà dit. Encore un coup, je vous dis que . . . .

Dictionnaire de l'Académie Française 1798. 1798.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • coup — coup …   Dictionnaire des rimes

  • coup — [ ku ] n. m. • colp 1080; lat. pop. colpus, class. colaphus, gr. kolaphos I ♦ 1 ♦ Mouvement par lequel un corps vient en heurter un autre; impression (ébranlement, bruit...) produite par ce qui heurte. ⇒ choc, ébranlement, heurt, tamponnement.… …   Encyclopédie Universelle

  • coup — COUP. s. m. Impression que fait un corps sur un autre en le frappant, le perçant, le divisant &c. Grand coup. petit coup. rude coup. coup leger. coup pesant. la force, la pesanteur du coup. coup qui entre bien avant. coup de poing. coup de pied,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • coup — Coup, ou Coupau, Que nous disons Cocu, c est celuy duquel la femme s abbandonne à autre, Curuca. Coup, {{t=g}}kopis,{{/t}} Copis, huius copidis genus est gladij, mucro, bipennis, securis, {{t=g}}kopos.{{/t}} Copos signifie autant que Labor,… …   Thresor de la langue françoyse

  • coup — [ ku ] noun count ** 1. ) coup or coup d état an occasion when a group of people takes control of a country, usually by means of military force: a military/army coup: There has been a series of military coups since the country gained independence …   Usage of the words and phrases in modern English

  • Coup De Cœur — Cet article a pour sujet le film américain. Pour une définition de l expression « coup de cœur », voir l’article coup de cœur du Wiktionnaire. Coup de cœur (One from the Heart) est un film américain de Francis Ford Coppola sorti en 1982 …   Wikipédia en Français

  • Coup — (k[=oo]), n. [F., fr.L. colaphus a cuff, Gr. ko lafos.] 1. A sudden stroke delivered with promptness and force; used also in various ways to convey the idea of an unexpected, clever, and successful tactic or stratagem. [1913 Webster +PJC] 2. A… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Coup d'œil — (or coup d oeil) is a term taken from French, that more or less corresponds to the words glimpse or glance in English. The literal meaning is stroke of [the] eye . It is mostly used in a military context, where the coup d œil refers to the… …   Wikipedia

  • coup — [ku:] n [Date: 1700 1800; : French; Origin: hit, stroke ] 1.) a sudden and sometimes violent attempt by citizens or the army to take control of the government = coup d état ▪ Haiti s first elected president was deposed in a violent military coup …   Dictionary of contemporary English

  • Coup — v. i. To make a coup. Woe to the Sioux if the Northern Cheyennes get a chance to coup ! F. Remington. [Webster 1913 Suppl.] …   The Collaborative International Dictionary of English


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.